Facebook supprime tout contenu soutenant les Talibans

Facebook confirme qu’il interdit et supprime tout contenu qui soutient les Talibans en tant qu’organisation.

Facebook a supprimé tout contenu soutenant les Talibans.

Dans un article de Bloomberg, un cadre de l’entreprise explique qu’elle supprime de manière « proactive » de ses plateformes les contenus faisant la promotion des talibans, alors que le groupe prend le pouvoir en Afghanistan.

Selon Adam Mosseri, les Talibans figurent sur la liste des organisations dangereuses de l’entreprise, de sorte que tout message faisant la promotion ou représentant ce groupe sera banni de la plateforme.

« Nous nous appuyons sur cette politique pour supprimer de manière proactive tout ce qui nous semble dangereux ou lié aux talibans en général », a expliqué M. Mosseri.

« La situation évolue rapidement, et je suis sûr que le risque évoluera également. Nous allons devoir modifier ce que nous faisons et la manière dont nous le faisons pour répondre à ces risques en constante évolution. »

Selon la BBC, la société a chargé un groupe d’experts afghans de surveiller les contenus susceptibles d’être liés à ce groupe radical.

Il convient de rappeler que pendant des années, les talibans ont utilisé les médias sociaux pour mobiliser des soutiens, d’où l’importance pour les plateformes d’interdire les contenus associés au groupe.

« Les décisions que Facebook et Twitter prendront dans les prochains jours auront un impact direct sur la vie des nombreuses personnes soumises au régime taliban », déclare Emerson Brooking, chercheur principal à l’Atlantic Council.

Quitter la version mobile