Technologies

Facebook permet désormais aux utilisateurs de déclencher le Safety check

Facebook a décidé d’autoriser les internautes à déclencher le Safety check, un service mis en place par l’équipe du réseau social lors de situations d’urgence.

Depuis la création de Safety check en 2014, seules les équipes de Facebook pouvaient déclencher le dispositif. Le service a été activé 39 fois dans le monde.

Le Safety check permet de se signaler en sécurité lors d’une situation d’urgence ou de savoir si vos amis sont en sécurité. Il peut désormais être déclenché par les utilisateurs de Facebook, plutôt que d’attendre la réaction de l’entreprise américaine en utilisant un mot-clé relatif à la nature du danger dans leur statut.

Une fois le Safety Check lancé, l’utilisateur de Facebook peut alors cliquer sur une case verte « Je suis en sécurité », une information transmise immédiatement à tous ses contacts personnels. Lui-même peut lister, sous sa réponse, la liste de ses contacts étant également signalée « en sécurité ».

De nombreux Français ont découvert cette fonction lors des attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis, au soir du 13 novembre 2015 et à Bruxelles lors des attentats du 22 mars 2016.

Facebook avait été critiqué lorsque son « Safety Check » était resté inactif pour l’attentat survenu à Beyrouth, au Liban, la veille des attentats de Paris il y a un an.

En effet, lors des attentats de Bruxelles et de Nice, le Safety Check s’était déclenché bien après les faits.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité