Jeux

En France, Pokémon Go permet de retrouver une femme disparue

Pokémon Go n’est pas qu’un jeu. Cette activité peut aussi rendre service. En Ardèche, une femme disparue recherchée par la gendarmerie a été retrouvée par une bande de joueurs.

Pokémon Go est le jeu phénomène du moment, « le » jeu qui a conquis le monde entier. Partout dans le monde, y compris en France, des joueurs se lancent à la recherche des petites créatures virtuelles. C’est exactement ce qui s’est passé vendredi soir à Annonay (Ardèche). Une bande de six jeunes Ardéchois est partie à la chasse aux Pokémons dans un parc.

C’est comme cela que, en tentant de débusquer des créatures virtuelles, cette bande de joueurs a trouvé une femme de 60 ans. Empêtrée dans des branchages, la sexagénaire était ivre et un peu désorientée.

Une personne recherchée par la gendarmerie

Cette femme a été une drôle de découverte pour les chasseurs de Pokémon. En effet, appelée sur place, la gendarmerie a constaté qu’il s’agissait d’une femme portée disparue.

Plus tôt dans la soirée, un homme avait contacté la gendarmerie nationale pour signaler la disparition de son épouse. Elle était introuvable depuis le début de l’après-midi. Le Dauphiné rapporte que deux équipes de recherches ont vainement recherché cette sexagénaire… jusqu’à ce que la bande de jeunes Ardéchois signale sa découverte. En se rendant sur place, les gendarmes ont constaté qu’il s’agissait bien de la femme recherchée.

« Ces chasseurs de Pokémon nous ont grandement rendu service ! », a commenté le major Mathieu, de la brigade de gendarmerie d’Annonay.

Pokémon Go est un jeu « utile »

Ce fait divers permet d’affirmer que Pokémon Go est un jeu qui peut être utile. En fait, il est très utile en forçant les joueurs à sortir traquer les créatures virtuelles, ce qui est une excellente chose pour toutes les personnes qui ont pour habitude d’être enfermées chez elle devant leur télévision, leur console de jeu ou leur ordinateur.

Il est certain que d’autres faits divers du même genre seront rapportés par d’autres joueurs dans le monde entier. Comme les Pokémons peuvent se cacher pratiquement partout, les joueurs sont susceptibles de visiter bien des lieux, donc de faire de plus ou moins étranges découvertes, comme cela a été le cas dans ce parc d’Annonay.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité