Technologies

Gran Turismo 6 : BMW sort une M2 virtuelle de 549 chevaux [Vidéo]

Après la sortie de la Mercedes-Benz AMG VGT dévoilée en novembre 2013, c’est au tour de BMW de dévoiler sa voiture virtuelle pour Gran Turismo® 6, une sorte de M2 équipée de 549 chevaux.

En 2013, pour marquer le 15e anniversaire du jeu Gran Turismo, son créateur Kazunori Yamauchi a contacté certains des plus grands constructeurs de voitures avec la folle idée de créer des concept-car virtuels spécialement conçus pour le jeu, via des mises à jour en ligne.

C’est ainsi que, en novembre 2013, Mercedes-Benz avait dévoilé son AMG VGT. Aujourd’hui, c’est au tour de BMW de dévoiler sa voiture virtuelle, une dérivée de la Série 2 Coupé, une sorte de M2 dont la silhouette caractéristique a été rabaissée et élargie, mais aussi bardée de spoilers et d’un gros aileron arrière.

Avec ses 549 chevaux virtuels, une boîte séquentielle six vitesses actionnées par des palettes de changement de vitesse sur le volant, une distribution parfaite des masses (50/50) et un poids de 1 180 kg, cette BMW virtuelle idéale a de quoi faire rêver.

En attendant que les fans de Gran Turismo découvrent les modèles qui seront proposés par Toyota, Alfa Romeo pu encore Aston Martin, les aficionados de la marque allemande pourront également découvrir cette BMW virtuelle à l’occasion du BMW Welt de Munich vu que le constructeur a décidé d’y installer un siège de course spécial, entouré de trois écrans, pour que les conducteurs puissent profiter d’une expérience digne de ce nom au volant de ce bolide virtuel.

BMW lance sa voiture pour Gran Turismo
BMW lance sa voiture pour Gran Turismo

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité