Technologies

Lâché d’un hélicoptère, un iPhone 7 fonctionne toujours !

Il y a peu de chance qu’un smartphone puisse résister à une chute depuis un hélicoptère. Comme le prouve une vidéo, un iPhone 7 a résisté à une telle chute.

Depuis l’épisode du #bendgate qui a révélé que l’iPhone 6 Plus se pliait trop facilement, la solidité des smartphones est désormais scrupuleusement étudiée. C’est ainsi que l’iPhone 6s s’est avéré nettement plus solide que son prédécesseur. En concevant l’iPhone 7, Apple a dû logiquement encore améliorer la solidité de son flagship.

C’est justement ce qu’un Youtubeur a décidé de faire, à savoir de tester la solidité du nouvel iPhone 7, un test important alors que la résistance des terminaux Apple peine souvent à tenir la comparaison avec la concurrence. C’est pour cette raison qu’il a décidé de procéder à un test de l’extrême, à un lâché depuis un hélicoptère.

Surprise, l’iPhone 7 fonctionne toujours !

Comme tous les appareils électroniques, l’iPhone 7 n’a pas été conçu pour être largué depuis un hélicoptère. Tout au plus, il pourrait résister à une chute d’une table ou d’un bureau. Pourtant, la vidéo publiée par ce Youtubeur démontre que le dernier fleuron d’Apple a résisté à cette chute.

Il ne faut pas faire d’illusion non plus, la vidéo montre bien que l’iPhone 7 a bien morflé lors de l’impact avec le sol avec des griffures qui se comptent par dizaine. La surprise est que le smartphone reste parfaitement fonctionnel. Très spectaculaire, cette vidéo démontre que l’iPhone 7 est plus résistant que ses prédécesseurs.

Il est bon de souligner que ce test ne signifie pas grand-chose au niveau de la solidité réelle du smartphone. En effet, plus que la hauteur, c’est davantage le point de contact qui est important, ainsi que le type de surface sur lequel il s’écrase. Tomber sur un tapis de feuilles mortes ou sur un sol caillouteux n’aura clairement pas le même résultat à hauteur identique. C’est aussi l’occasion de souligner que nos appareils mobiles ne sont pas conçus pour résister à ce genre de chute. Il est d’ailleurs toujours conseillé de les protéger par une coque de protection.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité