Technologies

Instagram : Usain Bolt n’est pas le sportif le plus populaire des JO 2016

L’homme le plus rapide du monde, Usain Bolt, n’est pas le sportif le plus populaire des JO 2016 sur Instagram. D’autres athlètes ont suscité plus de commentaires.

Vu que le 100 m est la discipline reine des Jeux olympiques, on pourrait croire qu’Usain Bolt serait le sportif le plus populaire des JO 2016 sur les réseaux sociaux, d’autant plus qu’il est triple médaillé d’or en ayant aussi remporté le métal le plus précieux sur 200 m et 4 x 100 m. Selon Instagram, il n’arrive en fait que troisième.

À croire le réseau social, le sportif qui a suscité le plus de postes, de j’aime, de commentaires et d’images partagées et Michael Phelps. Ce qui en fait le sportif le plus populaire des JO 2016. Le nageur américain aux 28 médailles olympiques devance le footballeur brésilien Neymar. La jeune gymnaste américaine Simone Biles arrive au pied du podium en étant classée quatrième, derrière le sprinteur jamaïcain Usain Bolt.

Des Jeux olympiques 2016 les plus sociaux de l’Histoire

En indiquant que ce sont quelque 131 millions de personnes qui ont posté, aimé, commenté et partagé des images et vidéos en lien avec les Jeux olympiques de Rio sur Instagram, le réseau social affirme qu’il s’agit des JO « les plus sociaux de l’Histoire ». Sur la base des habitudes actuelles, il y a fort à parier que les jeux de 2020, à Tokyo, soient logiquement encore plus connectés, encore plus sociaux. D’ici là, d’autres technologies pourraient même voir le jour pour être encore plus connecté, encore plus informé.

Dans son bilan social des Jeux olympiques de Rio 2016, Instagram indique également que les joutes sportives, qui se sont déroulées du 5 au 21 août, ont eu que peu d’influence sur le nombre d’abonnés. Les plus gros changements sont à mettre sur le compte des profils de la gymnaste Simone Biles (+1,9 million d’abonnés), du nageur Michael Phelps (+1,7 million) et du gymnaste Arthur Nory (+1,3 million), les sportifs qui ont vu leur nombre de followers augmenter le plus significativement durant les olympiades.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité