Intel dévoile les processeurs Alder Lake et sa propre version de DLSS

Intel dévoile enfin sa douzième génération de processeurs, qui sera appelée Alder Lake, et la nouveauté est qu’il s’agira d’une architecture hybride, puisqu’elle mélangera des cœurs pour la puissance et des cœurs pour l’efficacité dans un seul processeur.

Intel a présenté ses processeurs. Alder Lake et sa propre version DLSS

Les processeurs basés sur Alder Lake seront répartis en trois catégories : les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables polyvalents ou de jeu, ainsi que les ordinateurs portables ultrafins privilégiant l’autonomie de la batterie.

Tous les processeurs Alder Lake auront la même disposition, avec des cœurs dédiés aux travaux plus lourds et d’autres axés sur des tâches plus simples qui ne nécessitent pas une trop grande puissance de calcul.

Il n’y a pas de détails spécifiques sur les produits particuliers à ce stade, mais Intel indique que chaque catégorie de processeur aura sa propre configuration de cœur pour la performance (appelée P-cores pour performance) et l’efficacité (étiquetée avec la lettre E).

Les processeurs les plus puissants auront huit cœurs P et huit cœurs E, tandis que les processeurs orientés vers l’efficacité pourraient n’avoir que deux cœurs P et huit cœurs E.

Avec ce nouveau modèle d’architecture hybride, Intel cherche à unifier et à simplifier la manière dont il développe ses processeurs, mais aussi à s’inscrire dans une tendance déjà utilisée par d’autres fabricants.

En particulier, les nouvelles puces M1 d’Apple pour son Mac ou les Snapdragon de Qualcomm dans les téléphones utilisent un modèle similaire de cœurs pour des tâches de calibre différent, ce qui permet d’économiser de la puissance tout en augmentant l’efficacité et, dans le cas des ordinateurs portables, d’améliorer l’autonomie de la batterie.

Les premiers processeurs Alder Lake devraient être disponibles d’ici la fin 2021.

La concurrence pour le DLSS de NVIDIA

En plus de dévoiler Alder Lake, Intel a également présenté une nouvelle technologie de carte graphique appelée XeSS, qui vient concurrencer directement la DLSS de NVIDIA ou la Super Resolution d’AMD.

XeSS est une technologie de type super-échantillonnage, qui permet de redimensionner la résolution des jeux sans compromettre la qualité de l’image finale, tout en maintenant un taux d’images par seconde élevé sans baisse importante.

XeSS, comme DLSS (et contrairement à Super Resolution), fonctionnera sur du matériel, un système qu’Intel appelle XMX, qui viendra sur les cartes vidéo Intel Arc.

Cependant, il est intéressant de noter qu’Intel affirme que XeSS sera également disponible sur du matériel qui ne comprend pas XMX, grâce à une implémentation logicielle qui sera publiée à l’avenir et qui sera disponible sur les cartes vidéo intégrées et tierces.

En théorie, cette mise en œuvre devrait être moins efficace que la mise en œuvre matérielle, mais cela se verra lorsque la technologie sera diffusée dans le monde réel.

Quitter la version mobile