Technologie

Internet : Google prévoit votre mort !

En proposant une nouvelle fonctionnalité permettant à ses utilisateurs de dire ce qu’il faut faire de leurs données à lorsqu’ils sont décédés, Google met sur pied une sorte de testament.

Au même titre qu’un testament qui stipule ce qu’il faut faire de son patrimoine après sa mort, Google a annoncé jeudi une nouvelle fonctionnalité permettant aux utilisateurs de ses services de dire ce qu’il adviendra des données stockées après leurs décès.

Que cela soit les données stockées dans Gmail, YouTube, Google+ ou encore Picasa, il est désormais possible de dire ce qu’il adviendra de ces données lors de son décès, une façon de protéger sa vie privée. Cette fonctionnalité est disponible par l’entremise de la fonction « Gestionnaire de compte inactif » qui est intégrée aux fonctions proposées par Google. Il est par exemple possible de définir la destruction des données après trois, six ou douze mois d’inactivité, ou sélectionner des contacts de confiance qui pourront recevoir vos données.

Google précise également avoir mis en place un garde-fou, un avertissement préalable qui sera envoyé sur le téléphone portable de l’utilisateur avant toute action.

Si cet article a captivé votre intérêt, vous trouverez certainement les prochains tout aussi passionnants. Assurez-vous de ne rien manquer en vous abonnant à linformatique.org sur Google News. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page