Technologies

iPhone 7 : 32 Go pour l’entrée de gamme, 256 Go au maximum

Apple a enfin compris qu’une capacité de 16 Go était « inutile ». Le prochain iPhone 7 sera décliné avec des capacités de stockage échelonnées entre 32 et 256 Go.

Alors que les smartphones sont désormais capables de filmer en 4K, un espace de stockage de 16 Go est devenu ridiculement petit pour y stocker quoi que ce soit. Une telle situation a de quoi créer une grande frustration lorsqu’on sait que le tarif de base d’un iPhone 16 Go se situe aux alentours de 750 euros.

Alors que les paliers actuels s’échelonnent entre 16 et 128 Go, avec un palier intermédiaire à 64 Go, Apple semble avoir revu sa copie pour le futur iPhone 7. À croire les rumeurs qui circulent à son propos, le modèle d’entrée de gamme devrait être doté d’un espace de stockage de 32 Go. Tout aussi intéressant, le modèle le plus haut de gamme devrait être doté de 256 Go de mémoire flash.

Aux dernières nouvelles, les capacités de 32 et 256 Go semblent se confirmer. Pour ce qui est de la capacité intermédiaire, elle serait de 128 Go. Pour autant que tout cela soit confirmé lors du keynote d’Apple du mois de septembre, l’iPhone 7 devrait donc être proposé dans les variantes 32, 128 et 256 Go.

Peu de changement au niveau du prix

Faire passer la capacité de stockage de 16, 64 et 128 Go à 32, 128 et 256 Go correspond à la doubler, ce qui est une excellente nouvelle en soit. Par contre, cela pose la question de l’incidence de ce doublement de l’espace de stockage sur le prix de l’appareil. Est-ce que le tarif de l’iPhone 7 va s’envoler ?

À croire ce qui se dit actuellement, les prix devraient rester relativement stables. En clair, il faut comprendre que l’iPhone 7 32 Go devrait être vendu approximativement au même tarif que l’iPhone 6s 16 Go.

Ces informations ne sont bien évidemment que des rumeurs pour le moment. Mais vu la proximité de la présentation de l’iPhone 7, elles devraient logiquement être de plus en plus vraisemblables. Après, il est aussi toujours possible qu’Apple bluffe son monde et que ce qui se dit actuellement est complètement à côté de la plaque.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité