Technologie

iPhone/iPad : utiliser NDS4iOS pour les jeux de la Nintendo DS

Après que les jeux Gameboy et Gameboy Advance soient devenus accessibles aux possesseurs d’iPhone et iPad grâce à l’émulateur GBA4iOS, c’est l’émulateur NBA4iOS qui permet désormais d’accéder aux jeux de la Nintendo DS.

Proposé il y a quelques mois, l’émulateur GBA4iOS 2.0 permettait aux possesseurs d’iPhone et d’iPad d’accéder aux jeux Gameboy et Gameboy Advance sans devoir jailbreaker leur terminal. Avec la sortie de l’émulateur NDS4iOS, ce sont désormais les jeux de la Nintendo DS qui sont accessibles sur les appareils mobiles d’Apple, également sans devoir le jailbreaker.

La nouvelle est importante vu que la firme à la pomme refuse la présence de tous les émulateurs dans son App Store en raison des problèmes de droit que cela pose. Dès lors, ce genre d’application ne fait jamais long feu dans sa boutique en ligne, d’où l’obligation de jailbreaker son iPhone/iPad pour pouvoir installer l’un des nombreux émulateurs disponibles.

GDS4iOS, et maintenant NDS4iOS, sont donc des exceptions vu qu’il n’est pas nécessaire de devoir jailbreak son appareil. L’astuce est que ces applications utilisent un certificat entrepris Apple, le même genre de certificat que ceux utilisés en entreprises pour autoriser l’installation d’une application maison sans passer par l’App Store.

Si Apple a bien évidemment réagi à cette astuce en révoquant le certificat en question, il n’en demeure pas moins que GDS4iOS et NDS4iOS sont parfaitement installables, il suffit de revenir à une période de validité du certificat, c’est-à-dire revenir avant le 8 février 2014 pour que le tour soit joué.

NDS4iOS : les jeux de Nintendo DS accessibles depuis iPhone et iPad sans jailbreak
NDS4iOS : les jeux de Nintendo DS accessibles depuis iPhone et iPad sans jailbreak

Si cet article a captivé votre intérêt, vous trouverez certainement les prochains tout aussi passionnants. Assurez-vous de ne rien manquer en vous abonnant à linformatique.org sur Google News. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page