Sciences

Les jeux vidéo violents seraient une source de stress

Une étude franco-qatarie révèle que les jeux vidéo violents augmenteraient le niveau de stress des joueurs.

C’est dans Psychology of Popular Media Culture qu’une étude de chercheurs grenoblois et qatari sera prochainement publiée. Selon les résultats des travaux de recherches menés, la petite séance quotidienne considérée comme un moment de détente serait en fait une source de stress.

Les chercheurs ont demandé à des étudiants de jouer pendant 20 minutes, des jeux choisis aléatoirement entre un jeu violent ou un jeu d’action de difficulté équivalente. Ils devaient ensuite lire à haute voix un texte sur le génocide kurde en Irak afin de détecter des traces de stress dans la voix.

L’analyse des voix permet de conclure que jouer à des jeux vidéo violents contribue à plus stresser les joueurs que ceux de l’autre groupe. Les chercheurs précisent que leurs résultats méritent d’être confirmés, notamment en utilisant un texte différent, moins anxiogène, pour évaluer le niveau de stress.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité