Technologies

Qui est Muhammad Al Fayturi ? Le Google Doodle d’aujourd’hui est conçu par l’artiste de Dubaï

L’écrivain soudano-libyen Muhammed al-Fayturi fait l’objet d’un Doodle de Google à l’occasion de ce qui aurait été son 85e anniversaire.

Muhammad Al Fayturi
Le Doodle d’aujourd’hui, illustré par l’artiste de Dubaï Nora Zeid, rend hommage au poète, dramaturge et diplomate soudano-libyen Muhammad al-Fayturi. Photo : Google

L’écrivain soudano-libyen aurait eu 85 ans le 24 novembre.

Considéré comme un pionnier de la littérature arabe, son œuvre est une fusion de philosophie mystique, de culture africaine et d’appels à un avenir sans oppression.

Al-Fayturi est né en 1936 à Al Geneina, à la frontière occidentale du Soudan. Son père était libyen, tandis que sa mère était égyptienne. À l’âge de 3 ans, il est parti en Égypte, où il a passé son enfance.

Il a ensuite étudié la littérature et les sciences, avant de devenir rédacteur en chef de journaux soudanais et égyptiens.

Il a publié son premier recueil de poèmes en 1956, suivi de nombreuses pièces de théâtre, livres et autres poèmes, et a gagné sa vie en tant qu’écrivain et journaliste dans tous les pays du Mena, y compris au Soudan et au Liban.

Ses deux derniers livres ont été publiés en 2015. C’est aussi l’année de sa mort, le 24 mai, à Rabat, au Maroc.

L’artiste égyptienne Nora Zeid, qui vit à Dubaï, a illustré le doodle d’aujourd’hui. « J’aime changer la perception qu’ont les gens du statu quo à travers mes illustrations », a-t-elle déclaré dans une interview accordée à Google au sujet de cette œuvre. « Les idées néocolonialistes ont un grand impact sur la façon dont nous nous percevons et percevons notre environnement en Égypte et dans toute la région. »

Il a déclaré que la création de ce doodle était « un projet de rêve », mais qu’elle ne s’est pas faite sans inquiétude « car je me suis demandé si je pouvais rendre justice à l’œuvre d’al-Fayturi à travers mon illustration ». Sa poésie aborde des questions telles que le racisme et le colonialisme dans la région, qui sont toujours d’actualité ».

Zeid s’est inspiré de la poésie de l’auteur pour son illustration, décrivant son travail comme « extrêmement descriptif et vivant ».

« L’animation du marché en est le reflet. De plus, je l’ai perçu comme sombre et en même temps inspirant l’espoir, d’où le mélange d’émotions gravées sur son visage. »

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité