Sciences

NASA : peut-on pleurer dans l’espace ?

Alors que les internautes ont posé la question de savoir si on peut pleurer dans l’espace, la NASA a publié une vidéo pour expliquer ce phénomène.

L’effet de la microgravité suscite beaucoup de questions. La NASA, par le biais des astronautes à bord de la Station spatiale internationale (ISS) tente de répondre aux questions posées avec le hashtag #astronautproblems. C’est avec une vidéo que l’agence américaine répond à la question de pleurer dans l’espace.

C’est l’astronaute Chris Hadfield qui s’est collé à cette démonstration.

« Voici une question fréquemment posée : peut tu pleurer dans l’espace, est-ce que les larmes fonctionnent ? », commence Chris Hadfield. « Je ne peux pas pleurer sur commande, mais je vais prendre de l’eau potable et la mettre dans mon œil et voir ce qui se passe ».

Lorsqu’on introduit quelques gouttes d’eau dans l’œil, des larmes coulent le long du visage lorsqu’on est sur Terre. Ici l’eau s’accumule en dessous de la paupière inférieure jusqu’à former une sorte de poche d’eau.

Lorsque l’astronaute ajoute de l’eau, une véritable boule se forme sous son œil. « Si tu continues à pleurer, tu finiras par avoir une boule d’eau de plus en plus grosse sous ton œil », explique-t-il. « Finalement, elle passera par ton nez et ira dans ton autre œil. Tes yeux vont certainement pleurer dans l’espace, mais la grande différence est que les larmes ne tomberont pas. »

C’est par le biais de #astronautproblems que la NASA a par exemple dit que ne pas avoir un service de livraison de pizza a été un problème pour les astronautes, tout comme la contrainte qu’ils doivent faire de l’exercice deux heures par jour pour éviter que les muscles dépérissent. [VIDÉO]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité