Technologies

New York désactive ses bornes Wi-Fi gratuites à cause de l’abus de porno

Parce que les utilisateurs des bornes Wi-Fi gratuites de New York visitent trop de sites pornos, la ville a décidé de les désactiver dans l’attente d’une autre solution.

C’est dans l’idée de remplacer les cabines téléphoniques devenues désuètes à l’ère où pratiquement tout le monde possède un téléphone mobile que la ville de New York a décidé de lancer le projet LinkNYC. Ce projet consistait à les remplacer par des bornes Wi-Fi gratuites. Sept mois plus tard, elles ont été désactivées !

Dans la réalité, toutes les fonctionnalités proposées par les bornes Wi-Fi gratuites de New York du projet LinkNYC n’ont pas été coupée, seulement l’écran tactile censé aider les touristes et les habitants, que cela soit pour afficher la météo ou une carte de la ville, permettre de faire une recherche sur le web ou de vite consulter ses mails. Il est par exemple toujours possible de recharger son mobile. Cette décision a été prise en raison des abus observés.

Plusieurs plantes ont en effet été déposées contre LinkNYC, l’exploitant de ces bornes Wi-Fi gratuites. Malgré les pare-feu mis en place, certains utilisateurs monopolisaient ces bornes pour visiter des sites pornographiques. D’autres personnes, notamment les SDF, les squattaient pour visionner des films ou écouter de la musique en streaming à longueur de journée malgré un minuteur censé bloquer ce genre d’utilisation continue.

Cas extrême, un utilisateur de l’une de ces bornes a même été arrêté alors qu’il était en train de se masturber devant l’un des écrans. C’est en quelque sorte la goutte qui a fait déborder le vase.

Un blocage jusqu’à des jours meilleurs

Si l’accès aux bornes Wi-Fi gratuites de New York NYC est actuellement bloqué, ce n’est pas définitif. Cette décision a été prise le temps que de meilleures barrières soient mises en place pour éviter les abus en tous genres. Par contre, personne ne mentionne de date au sujet de leur remise en service, ce qui signifie que leur accès pourrait être bloqué pendant un temps indéterminé.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité