Sciences

Nouvelle espèce apparentée à Tyrannosaurus rex mais sans dents

Le groupe des dinosaures théropodes, connu pour le redoutable Tyrannosaurus rex et caractérisé par ses membres à trois doigts, s’est enrichi d’une nouvelle espèce fossile au Brésil, dotée d’un bec et sans dents.

Reconstruction de Berthasaura leopoldinae
Reconstruction de Berthasaura leopoldinae

Berthasaura leopoldinae, trouvé dans l’intérieur du Paraná entre 2011 et 2014, est la première espèce cataloguée à ne pas avoir de dents pendant sa jeunesse, selon une nouvelle étude maintenant publiée dans Nature.

Selon Geovane Alves de Souza, doctorant au Musée national du Brésil et auteur principal de l’article, bien que le spécimen soit très bien conservé et comporte une grande partie du corps, le processus de catégorisation a été très complexe, car les fossiles de la même famille – les noasauridés – sont rares et très fragmentés. Le crâne de Berthasaura, par exemple, est l’un des exemples les plus complets de théropodes, non seulement au Brésil, mais dans le monde entier.

L’une des particularités les plus importantes découvertes par les chercheurs est que le fossile décrit une espèce édentée. Souza a souligné que d’autres théropodes présentant ces caractéristiques ont déjà été trouvés, mais seulement à l’âge adulte. Berthasaura était un jeune spécimen d’environ un mètre de long et 80 centimètres de haut, pesant entre 8 et 10 kilos, a indiqué le musée dans un communiqué.

Afin de confirmer l’absence de dents dans le matériel collecté et de comprendre s’il s’agissait réellement d’une condition de l’animal, plutôt que d’un problème de conservation, l’équipe a envoyé le fossile au Laboratoire d’instrumentation nucléaire (LIN) de l’Institut supérieur et de recherche en ingénierie Alberto Luiz Coimbra (Coppe), où il a été soumis à une série d’analyses d’images.

Grâce à la microtomographie informatisée, il a été possible d’identifier l’absence de carie dentaire dans la mandibule et le maxillaire, confirmant que cette spécificité est unique au nouveau dinosaure. Les images ont également montré des marques et des rainures suggérant la présence d’un bec corné similaire à celui des oiseaux actuels.

Dessin de la tête de Berthasaura Leopoldina
Dessin de la tête de Berthasaura Leopoldina avec le maxillaire et les dents de devant.

Thierry Michel

Thierry Michel : Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité