Ce n’est pas une voiture, ce n’est pas une moto, c’est l’Opel Rocks-e 2022

La massification des voitures électriques ne se produira pas tant qu’il n’y aura pas un contingent important de versions réellement abordables de ces véhicules à zéro émission sur le marché mondial.

Ce n'est pas une voiture, ce n'est pas une moto, c'est l'Opel Rocks-e 2022

C’est pourquoi des véhicules comme la Citroën Ami ou la nouvelle Opel Rocks-e 2022, rebaptisée et dévoilée par le constructeur allemand cette semaine, sont si importants. Opel et Citroën font partie du conglomérat automobile Stelantis.

Opel présente le Rocks-e comme le premier véhicule de mobilité urbaine durable au monde. En laissant de côté la contradiction implicite dans le fait qu’il s’agit d’une version d’un véhicule disponible depuis un peu moins d’un an, on ne peut ignorer le fait qu’il ne s’agit pas d’une voiture à proprement parler. Selon la réglementation européenne, le Rocks-e est un véhicule à moteur léger, ou en d’autres termes, une moto légère à quatre roues, car il ne pèse que 471 kg (1 038 livres), batterie comprise.

Cette classification permet à Opel de vendre la petite voiture à deux places à des conducteurs âgés de 15 ans au plus et titulaires du permis de conduire AM, une classification qui entrera en vigueur à partir de 2023 pour la conduite de véhicules électriques ou à moteur à combustion interne dont la vitesse maximale ne dépasse pas 45 km/h (28 mph), soit la vitesse maximale de la Rocks-e.

L’Opel Rocks-e utilise le même groupe motopropulseur que son jumeau français, à savoir un moteur électrique de 6 kW, 48 V, produisant un grand total de huit chevaux, alimenté par une batterie de 5,5 kWh qui lui donne une autonomie, selon les mesures européennes WLTP, de 47 miles (75 km) et prend trois heures et demie pour se recharger sur une prise domestique standard. Avec ses roues de 14 pouces, le Rocks-e ne ressemble guère plus à un buggy de Golf avec des portes et un toit pour une utilisation en ville.

Les portes du Rocks-e s’ouvrent dans des directions opposées et son intérieur est totalement dépourvu de luxe et d’équipements, un manque compensé par un design moderne, pratique et très spacieux capable d’accueillir des personnes de plus de 1,9 mètre.

L’Opel Rocks-e sera commercialisé cet automne en Allemagne en tant que modèle 2022 et pourra être acheté en ligne ou chez les concessionnaires Opel

. Il n’est pas prévu d’exporter l’Opel Rocks-e aux États-Unis, mais sa jumelle Citroën Ami fera partie d’un programme d’autopartage géré par la société Free2Move, qui fonctionnera dans les villes de Washington D.C. et Portland, dans l’Oregon. Il sera intéressant de le voir garé à côté d’un Ford F-150 Lightning.
Quitter la version mobile