Technologies

Oppo suit les traces d’Apple et de Google en fabriquant ses propres processeurs

Il semble qu’à l’instar d’entreprises telles qu’Apple, Google et Samsung, Oppo fabriquera également ses propres puces pour ses nouveaux smartphones dans un avenir pas si lointain.

Selon Nikkei Asia, Oppo prépare ses propres processeurs pour les téléphones haut de gamme.
Oppo suit les traces d'Apple et de Google en fabriquant ses propres processeurs

De plus en plus de marques technologiques décident d’opter pour leurs propres SoC.

La crise des composants que nous connaissons actuellement incite de plus en plus de fabricants à opter pour des développements internes. matériel qu’ils créent pour leurs appareils et ont ainsi plus de contrôle sur le processus de création.

Nous l’avons vu chez Apple, Google, Xiaomi, Microsoft, Huawei jusqu’à récemment ou Samsung et maintenant Oppo est la marque qui rejoint cette tendance en travaillant sur le développement de ses propres processeurs.

Selon un récent rapport du média asiatique Nikkei, Oppo développe déjà ses propres SoC, qui pourraient arriver dès 2023 ou 2024, « en fonction de la vitesse de développement », ont expliqué plusieurs sources de l’entreprise.

L’utilisation d’une puce propriétaire présente plusieurs avantages. L’une d’entre elles est qu’elle permet une meilleure optimisation de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement et qu’elle se traduit, à long terme, par d’importantes économies de composants pour ces entreprises.

C’est également quelque chose qui devrait être perceptible dans les performances du smartphone lui-même, car il améliore l’efficacité du combiné et pourrait conduire à de meilleures performances dans des domaines tels que l’appareil photo ou la batterie.

En outre, le fait de ne pas dépendre d’une société externe pourrait également être bénéfique pour les mises à jour à long terme de ces téléphones et aider à leur intégration avec d’autres produits intelligents dans l’écosystème d’Oppo.

Cette nouvelle sera un peu un coup dur pour le fabricant de processeurs Qualcomm, qui a déjà vu Google confirmer cette semaine que ses nouveaux téléphones Pixel embarqueront ses propres processeurs Tensor.

Comme si cela ne suffisait pas, Oppo est sous l’égide de BBK Electronics, un énorme conglomérat électronique qui possède également des marques puissantes telles que Realme, OnePlus et Vivo, donc si toutes ces marques décident de concevoir leurs propres processeurs, Qualcomm pourrait se retrouver dans de sérieux problèmes.

Il s’agit d’une démarche risquée, car lancer des processeurs contre ceux de marques établies signifie prendre des risques, le plus probable étant des problèmes de performance potentiels, afin qu’ils fournissent les performances attendues.

Il faudra voir comment l’entreprise relèvera ce défi, si elle finit par le relever, et vérifier les performances et le fonctionnement des téléphones équipés de ses propres processeurs lorsqu’ils arriveront sur le marché.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité