Sciences

Des paléontologues argentins découvrent un petit dinosaure carnivore

Les restes fossilisés d’une nouvelle espèce de dinosaure qui vivait il y a 90 millions d’années ont été découverts en Patagonie, ont annoncé jeudi des paléontologues argentins.

La mâchoire fossilisée d'un Overoraptor chimentoi, une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Patagonie argentine
La mâchoire fossilisée d’un Overoraptor chimentoi, une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Patagonie argentine

Le dinosaure ailé avait des pattes similaires à celles du vélociraptor et les experts pensent qu’il pourrait détenir la clé pour révéler des informations sur l’évolution des oiseaux.

Les restes fossiles, qui mesurent moins d’un mètre et demi de long, ont été découverts lors d’une fouille dans la province de Rio Negro en Patagonie argentine, à environ 1 100 kilomètres de Buenos Aires, a indiqué l’agence de diffusion scientifique de l’université La Matanza.

Il s’agit d’une nouvelle espèce de théropode carnivore Paraves qui a été nommée Overoraptor chimentoi, a expliqué Matias Motta, un chercheur du musée des sciences naturelles argentin.

Il est apparenté à une autre espèce que l’on trouve à plus de 10 000 kilomètres de là, à Madagascar.

Les premiers restes ont été découverts en 2013, et d’autres fossiles ont été trouvés lors d’une seconde fouille en 2018.

« Cet animal avait une griffe très pointue sur son index, qui servait certainement à attaquer ses proies, et il avait une longue et gracieuse patte, ce qui indique qu’il s’agissait d’un animal courant », a déclaré Motta, l’auteur principal de l’étude publiée dans le magazine The Science of Nature.

« Il était certainement rapide, agile et, comme tous ses proches, il aurait été carnivore ».

Les chercheurs ont été surpris de constater que si ses pattes ressemblaient à celles des dinosaures de la famille des « raptors », ses membres supérieurs étaient très longs et robustes, comme ceux des oiseaux modernes.

La deuxième fouille a permis de découvrir de nombreux os, dont un pied presque complet, des vertèbres de la queue et des parties d’une aile, a déclaré le paléontologue Federico Brisson Egli.

Les précédentes découvertes en Patagonie de dinosaures aux caractéristiques semblables à celles des oiseaux appartenaient au genre Unenlagia des théropodes dromaeosauridés, qui étaient agiles et marchaient sur leurs pattes arrière.

« Contrairement à ce que nous avions supposé au départ, le surorapteur ne fait pas partie de la famille Unenlagia, mais d’un autre groupe comprenant une espèce malgache appelée Rahonavis », a déclaré le paléontologue Fernando Novas.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité