Comment partitionner votre disque dur sous Windows 10

Découvrez comment partitionner votre disque dur sous Windows 10, quelles sont les différentes partitions du disque dur et comment vous pouvez les gérer.

Quelle est la meilleure façon de partitionner votre disque dur dans Windows 10 ?

L’univers de l’informatique est absolument passionnant mais pour certains qui ne sont pas vraiment des connaisseurs en la matière, il peut s’avérer impitoyable !

Il arrive souvent qu’on ait besoin de partitionner son disque dur mais lorsque l’on ne sait pas exactement de quoi il s’agit, ni comment s’y prendre, cela risque de devenir mission impossible.

Pour en savoir plus, suivez ce tutoriel qui vous dit tout sur cette tâche délicate.

Le partitionnement, définition et avantages ?

Une partition est une partie d’un disque dur considérée comme un disque dur à part entière. Elle est visible sous Explorateur Windows en tant que Disque local C, D, E… Il est conseillé de partitionner et de formater chaque disque dur neuf avant de l’utiliser.

Cette action consiste donc à réaliser différentes partitions sur le disque dur, voici pourquoi cela peut vous être utile :

D’abord, le partitionnement du disque dur permet d’isoler le système d’exploitation, le programme et les données, qui seront stockés dans des partitions séparées. Cela vous aidera à sécuriser votre système en cas de panne car vous n’aurez qu’à le réinstaller.

Ensuite, avoir des partitions de secours est une très bonne solution sur laquelle vous pourrez compter pour sauvegarder vos données, suite à une attaque de virus, des logiciels douteux, qui nécessiterait un formatage.

Vous avez aussi la possibilité de télécharger le meilleur VPN Windows pour protéger vos données.

Enfin, le fait de partitionner votre disque dur implique plusieurs systèmes d’exploitation. De plus, cela pourra éviter de ralentir votre ordinateur en ne mettant pas toutes les données dans la même partition.

Partitionner un disque dur sous Windows 10, toutes les méthodes, étape par étape

Avant de procéder au partitionnement du disque dur, il convient de prendre quelques précautions : Contrairement à un disque GPT, Un MBR ne peut pas tolérer plus de 4 partitions primaires ou de trois partitions primaires et une partition étendue. Dans le cas où ce seuil ne serait pas respecté, sur votre disque MBR, vous devrez convertir la partition primaire en logique.

Méthode 1 : Gestion du disque

Cet outil disponible sur toutes les versions de Windows gère les partitions du disque dur, crée, supprime et formate ces dernières. En plus, il change la lettre de lecteur, réduit et augmente le volume. Voici comment vous en servir :

1. Cliquez sur le menu Démarrer, puis sélectionnez Gestion du disque.

2. Choisissez le disque dur à partitionner, puis sélectionnez Réduire le volume par un clic droit sur une partition (lecteur F).

3. Allez sur la fenêtre pop-up et redéfinissez la quantité d’espace souhaitée en cliquant sur Réduire.

4. Après un clic droit sur l’espace non alloué derrière le lecteur F, choisissez Nouveau volume simple. L’assistant vous orientera pour formater et créer une nouvelle partition

Notez que si vous envisagez de repartitionner un disque dur qui comporte déjà des partitions, Gestion du disque n’est pas ce qu’il vous faut ; optez plutôt pour la deuxième méthode, que nous vous détaillons ci-dessous :

Méthode 2. AOMEI Partition Assistant Standard

Ce logiciel de partitionnement de disque dur sous Windows 10 est totalement gratuit, sécurisé et très facile à utiliser. Il est capable de simplifier l’usage de l’espace disque de façon efficace.

Il possède une interface très performante grâce à laquelle, vous pourrez effectuer des opérations d’essai virtuelles avant de vous lancer. Vous aurez également droit à plusieures tentatives.

1. Commencez par le téléchargement, l’installation, puis le lancement du logiciel. Ensuite, Allez au disque dur visé et faites un clic droit sur une partition ( F). Sélectionnez Redimensionner la partition.

2. A gauche, vous pourrez déterminer la taille de l’espace non alloué. Là, cliquez sur OK.

3. Regardez bien derrière la partition F, Cliquez droit sur l’espace non alloué que vous y trouverez, puis sélectionnez Créer la partition.

4. Si vous le désirez, changez la lettre de lecteur et le système de fichier, définissez la taille à partir de la barre de défilement. Plus de paramètres seront disponibles en cliquant sur Avancé, puis sur OK.

5. Enfin, vérifiez l’existence d’une nouvelle partition sur le disque dur, puis cliquez sur Appliquer pour valider le résultat.

Si le disque dur que vous partitionnez est un SSD, vous devez aligner les partitions en sélectionnant Autoriser l’alignement des partitions.

Le logiciel est susceptible de fusionner une partition avec de l’espace non alloué ou alors jumeler deux partitions juxtaposées pour obtenir une partition plus grande.

Sachez que « AOMEI Partition Assistant Standard » est le moyen idéal pour partitionner un disque dur sous Windows 10 sans pépins. Puissant, simple et pratique, ce logiciel possède une multitude de fonctionnalités vous permettant entre autres, le déplacement, le copiage d’une partition ou d’un disque dur ainsi que le convertissement de FT32 en NTFS, en préservant les données. En basculant vers AOMEI Partition Assistant Professional, vous pourrez obtenir des fonctionnalités beaucoup plus sophistiquées.

Quitter la version mobile