Technologies

Pas d’internet dans le futur palais de justice de Paris

Le futur palais de justice de Paris fait déjà beaucoup parler de lui, et pas forcément en bien. La dernière polémique concerne le blocage des connexions internet dans les salles d’audience.

Le futur palais de justice de Paris est déjà largement critiqué en raison de son financement et des retards pris dans sa réalisation. Une nouvelle révélation en rajoute une couche à ces polémiques. Il s’avère en effet que des brouilleurs de connexion seront installés dans les salles d’audience pour des « raisons de sécurité ».

C’est le journaliste judiciaire Thierry Lévêque, sur son blog, qui affirme qu’un document officiel remis à l’association de la presse judiciaire indique la mise en place de dispositifs de « brouillage » des connexions à l’intérieur du tribunal, « pour raison de sûreté ». Jean-Philippe Deniau, le vice-président de la presse judiciaire et journaliste à France Inter, a précisé que seules les salles d’audience seront privées d’accès à internet.

Cette mesure n’a pas tardé à faire réagir les avocats. Ceux-ci ont en effet besoin d’internet durant les audiences pour consulter leurs plannings, leurs mails et surtout les nombreuses décisions de justice en ligne. Pour certains d’entre eux, cette décision correspondrait à une atteinte aux droits de la défense et à la publicité des débats.

Si cette décision est un problème pour les avocats, elle l’est tout autant pour les journalistes qui ne pourront pas live-tweeter les audiences et dialoguer avec leurs rédactions pendant les procès.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité