Technologies

RapidShare s’arrête

L’hébergeur RapidShare annonce qu’il arrêtera ses activités le 31 mars prochain, que tous les comptes et les données seront supprimés.

Mis en ligne en 2002, le service suisse RapidShare a enregistré des centaines de millions de visiteurs par mois à son époque glorieuse, il y a quelques années. Principal concurrent du site MegaUpload, RapidShare a tant bien que mal réussi à rester du bon côté de la loi malgré ses contenus illégaux.

En 2012, à la fermeture de MegaUpload, RapidShare avait même dû brider les vitesses de téléchargement pour faire face à l’afflux de nouveaux utilisateurs.
Mais la fermeture de MegaUpload a laissé des traces, comme la nécessité pour RapidShare de se redonner une conscience. Les mesures prises pour lutter contre les contenus piratés semblent avoir précipité le service vers sa fermeture. Début 2014, la société a en effet licencié 75% de son personnel en raison de la baisse de trafic.

Avec une offre d’hébergement qui démarre à 50 euros par mois, sur un marché très concurrentiel, RapidShare n’a pas su suffisamment redresser la barre pour pouvoir survire. C’est ainsi que son site affiche désormais une note comme quoi ses activités cesseront le 31 mars prochain, que tous les comptes et données seront ensuite supprimés.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité