Technologies

RCZ R Bimota : Peugeot dévoile une version unique de 304 chevaux

[VIDÉO] Peugeot profite du salon auto de Vérone pour dévoiler la RCZ R Bimota, un modèle unique qui se pare d’une motorisation de 304 chevaux.

Entre le salon de Détroit et celui de Genève, alors que celui de Bruxelles monopolise les nouveautés européennes, le Salon de l’auto de Vérone peut tout de même compter sur une nouveauté. C’est le constructeur Peugeot qui la présente : la RCZ R Bimota.

C’est en association avec le constructeur moto italien Bimota que Peugeot propose cette version remaniée du coupé RCZ.

Déjà disponible dans une version R équipée d’un moteur 1,6 litre turbo 4 cylindres de 270 chevaux, cette déclinaison Bimota bénéficie de nouvelles soupapes, d’un contrôleur électronique et d’un échappement modifié pour une puissance qui se retrouve portée à 304 chevaux.

Par la même occasion, ce modèle voit sa suspension rabaissée de 10 mm, reçoit des ressorts d’amortisseurs spécifiques, et adopte une peinture aux couleurs de Bimota, soit le rouge et le blanc, ainsi qu’un toit et des rétroviseurs noirs mat, des jantes noires cerclées de rouges aux freins 380 mm à étriers 4 pistons, ainsi qu’un petit drapeau italien sur les ailes arrière.

À l’intérieur, le cockpit se dote de sièges Alcantara noirs à surpiqûres rouges, d’un écran additionnel tactile renfermant le système TomTom Bridge, des boîtes pour casques à la place des sièges arrière et … deux caméras GoPro.

Il ne s’agit malheureusement que d’un bolide « one shot » réalisé à un seul exemplaire. Peut-être que si Peugeot a l’idée de venir titiller l’Audi TT S, une version ultime de la RCZ R sera tout de même proposée.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité