Technologies

Redstone, le nom de code de « l’après » Windows 10

Alors que la version finale de Windows 10 n’est pas encore disponible, Microsoft serait déjà en train de travailler sur « l’après » avec un projet baptisé « Redstone ».

Windows 10 ne devrait pas être disponible en version finale avant cet été. Alors que les ingénieurs sont encore en train de peaufiner le nouveau système d’exploitation de Microsoft, certains seraient déjà une étape plus loin.

Selon Neowin et Mary Jo Foley de ZDNet, la firme de Redmond serait en effet déjà en train de travailler sur « l’après » Windows 10, un Windows 11 ou un Windows 10.1 qui pourrait sortir l’année prochaine.

Microsoft se garde bien évidemment de faire le moindre commentaire à ce stade.

Vu la proximité de Windows 10, il semble à priori logique de penser qu’il devrait s’agir de la première mise à jour majeure de cette version, ce qui laisse penser que cela pourrait être Windows 10.1.

Il est même avancé que cette grosse mise à jour de Windows 10 pourrait être proposée en deux étapes, une première livraison en juin et une seconde au mois octobre. Avant cela, les Insiders (testeurs) devraient pouvoir tester ce projet Redstone.

Redstone serait à mettre en corrélation avec la volonté de Microsoft d’apporter régulièrement de nouvelles fonctionnalités à ses produits en plus des habituels correctifs et mises à jour de sécurité. Cela signifie que cette mise à jour devrait contenir tout ce qui n’aura pas eu le temps d’être finalisé pour la sortie de Windows 10.

En l’état actuel, il est bien évidemment trop tôt pour spéculer sur ce que Redstone apportera à Windows 10.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité