Technologies

Rentabilité record pour le réseau Toyota France en 2015

Avec une progression des immatriculations VP de 8,5% en 2015 pour ses marques Toyota et Lexus, Toyota France a réalisé une excellente année. Son succès repose essentiellement sur le fort succès de ses modèles hybrides qui ont représenté 42% des ventes.

Si l’année 2015 a été une excellente année pour Toyota France, elle l’a aussi été pour le réseau de concessionnaires Toyota. Sa rentabilité moyenne a en effet augmenté de 1,3% en 2015, ce qui représente sa meilleure performance depuis 2007. Par rapport à 2014, cette rentabilité a progressé de 0,5 point. Le chiffre d’affaires global a augmenté de +4,4%, avec des résultats des sections VN, VO et après-vente en progression.

Grâce notamment aux bonus volume et commissions sur financement provenant du succès des offres clients Pack Relax, la section VN s’améliore. La section VO progresse également en termes de volume et de marge brute. La bonne maîtrise des frais de structure, qui représentent 6,25% du chiffre d’affaires moyen, contribue également à l’excellente rentabilité 2015 avec une hausse de l’activité après-vente et une progression de la couverture des frais fixes à hauteur de 68%, soit une hausse de 3 pts par rapport à 2014.

La rentabilité moyenne est également en hausse pour les concessionnaires du réseau Lexus. Avec un nouveau record d’immatriculations en France l’année dernière avec 4 423 unités, soit une augmentation de 27,5%, la rentabilité moyenne du réseau est de 1,1%, également un record.

En résumé, l’année 2015 a été excellente pour Toyota France, mais également pour les réseaux de concessionnaires Toyota et Lexus. L’objectif est que ces performances soient reconduites en 2016.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité