Technologies

Comment résister aux modèles chinois ? Samsung améliore sa gamme A

Incontestable leader du marché des smartphones, Samsung ne cesse de voir ses parts de marché reculer sous la poussée des constructeurs chinois. Que faire ? Poursuivre sur sa stratégie du haut de gamme pour le moyen de gamme.

On sait très bien que Samsung est à la peine depuis un certain temps déjà. Ses modèles haut de gamme ont de la peine à s’imposer face à ceux d’Apple alors que les terminaux de milieu et de bas de gamme doivent faire face à la concurrence asiatique, notamment chinoise. Que faire ?

Avec le Galaxy Alpha, la nouvelle stratégie de Samsung a été de proposer du haut de gamme pour le moyen de gamme. C’est ainsi qu’est née la gamme A, des smartphones milieu de gamme qui ont abandonné le plastique au profit d’une coque en métal. Cette révolution représente clairement une amélioration qualitative de cette gamme.

La bonne nouvelle est que, pour 2016, Samsung va continuer sur cette voie. C’est ce que révèlent les nouveaux Galaxy A3 et A5 présentés cette semaine. Ils ont respectivement droit à des écrans Super Amoled de 4,4 et 5,2 pouces protégés par un verre renforcé Gorilla Glass 4, mais ont surtout droit à une coque métallique soignée.

Affichés à 309 et 409 euros, ils sont donc des smartphones de moyen de gamme très attractifs. Ils sont d’ailleurs d’autant plus attractifs que Samsung a également amélioré la partie photo. Les nouveaux Galaxy A3 et A5 embarquent pour se faire des capteurs de 13 et 15 mégapixels (f/1.9) pour d’excellentes prises de vue même en basse lumière. Pour plus d’autonomie, la capacité des batteries des deux smartphones a également été augmentée par rapport aux modèles actuels.

Avec de telles caractéristiques les Galaxy A3 et A5 ont pratiquement tout d’un smartphone haut de gamme, sauf un prix élevé. Ils ont donc de quoi séduire. En fait, c’est plus compliqué que cela. Les constructeurs chinois misent exactement sur la même stratégie, à savoir proposer du haut de gamme pour le prix du moyen de gamme. De ce fait, Samsung ne se démarque finalement pas véritablement.

Qu’en pensez-vous. Est-ce que Samsung peut réellement rivaliser avec les fabricants chinois sur le marché du milieu de gamme ?

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité