Sciences

Rosetta : suspense avant son rendez-vous avec une comète

L’être humain n’a jusqu’à maintenant jamais mis en orbite un engin spatial autour d’une comète. Est-ce que Rosetta sera le premier à y parvenir ?

L’aventure de la sonde européenne Rosetta a débuté en 1993, lorsque l’Agence spatiale européenne (ESA) a approuvé le projet de cette rencontre inédite avec une comète. Alors que le nom Rosetta émane de la pierre de Rosette, qui a permis de déchiffrer les hiéroglyphes égyptiens, c’est près de 1,3 milliard d’euro qui a été consacré à ce projet.

Lancée il y a dix ans, Rosetta est désormais en approche finale de son rendez-vous, à quelques heures de se mettre en orbite autour de la comète 67P/ Tchourioumov-Guérassimenko, une rencontre qui doit devra durer 18 mois, un temps qui sera mis à profit pour comprendre les origines du système solaire, mais également pour faire poser le robot-laboratoire Philae sur la comète.

Mais avant cela, il reste une dernière manœuvre de 386 secondes de propulsion pour finaliser les six mois d’approche complexe pour cette satellisation inédite. C’est à partir de 11h00, heure de Paris, que cette dernière manœuvre sera amorcée annonce l’ESA.

Il faut préciser que ce rendez-vous est particulièrement délicat vu qu’il se passe à 400 millions de kilomètres de la Terre, surtout que la comète se déplace à une vitesse de 55 000 km/h sur une orbite allongée et que Rosetta doit s’approcher afin d’avoir moins de 1m/s d’écart de vitesse.

Rosetta avait rendez-vous avec une comète, comme l'illustre cette vue d'artiste de sa mise en orbite.
Rosetta avait rendez-vous avec une comète, comme l’illustre cette vue d’artiste de sa mise en orbite.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité