Salon Auto de Genève : la part belle à Apple, Google et Microsoft

Le Salon Automobile de Genève a beau être un événement dédié à la voiture, ce sont bien les géants de l’électronique qui sont les principales attractions cette année.

En annonçant, quelques jours avant l’ouverture du Salon Automobile de Genève, son système CarPlay, Apple a réussi à focaliser toute l’attention sur l’électronique embarquée, plus particulièrement sur l’écran de l’habitacle qui devient un accessoire de smartphone.

Après Google et Microsoft qui se sont déjà bien positionnés sur ce marché, c’est donc au tour d’Apple de faire son entrée sur ce créneau. Plus qu’un simple projet, CarPlay est déjà disponible sur la Ferrari FF. Même s’il s’agit pour le moment du seul modèle équipé de cette solution, d’autres voitures sortiront d’ici quelques mois.

Avec Google, Microsoft et maintenant Apple, le secteur automobile est devenu un véritable débouché pour les géants de l’électronique, des firmes qui comptent bien que leurs utilisateurs restent dans leur écosystème même au volant de leur voiture.

Si écouter de la musique, chercher une destination, prendre des appels en mains libres sont des fonctions, le véritable enjeu se situe au niveau de la voiture « accessoire » de son smartphone. Histoire de ne pas dépendre d’une seule solution, Ford, partenaire historique de Microsoft depuis 2010, compte par exemple adopter CarPlay pour certains modèles.

Une question qu’elle serait intéressante de se poser est de savoir si la compatibilité de la voiture qu’on pense acheter va devenir un critère prépondérant d’achat.

Au salon de Fautomobíle de Genève, le 4 mars.