Jeux

L’audience préliminaire de Microsoft et de la FTC commence bientôt

L'audience préliminaire entre Microsoft et la FTC au sujet de l'acquisition d'Activision Blizzard devrait commencer sous peu, marquant le début de 2023

L’audience préliminaire entre Microsoft et la Commission fédérale du commerce (FTC) des États-Unis concernant l’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft devrait avoir lieu dans un avenir proche. Cette audience, qui devrait débuter en 2023, constituera une étape importante dans le processus d’acquisition.

Microsoft et la Commission fédérale du commerce (FTC) des États-Unis sont sur le point d’entamer une procédure judiciaire concernant l’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft. L’acquisition s’est heurtée à l’opposition de la FTC, qui a adopté une position critique à l’égard de l’opération.

L’issue de la procédure judiciaire, qui devrait avoir lieu dans un avenir proche, pourrait avoir un impact sur le développement futur de l’acquisition. À l’heure actuelle, il n’est pas certain que l’acquisition soit menée à bien.

Microsoft a accusé la Commission fédérale du commerce des États-Unis (FTC) de violer ses droits constitutionnels en bloquant l’acquisition d’Activision Blizzard. Sony s’est vivement opposé à cette acquisition et il semble que la FTC ait pris en compte certaines de ses préoccupations, même si la plupart des législateurs se sont montrés positifs ou indifférents à l’égard de l’opération.

Selon la directrice de la FTC, Holly Vedova, comme le rapporte Engadget, la FTC souhaite empêcher Microsoft de prendre le contrôle de l’un des principaux studios de jeux indépendants, car elle craint que Microsoft n’utilise cette acquisition pour nuire à la concurrence dans le secteur des jeux.

Microsoft a répondu à ces inquiétudes en déclarant que la FTC est influencée par les plaintes de Sony concernant cette acquisition. La première audience préliminaire entre Microsoft et la FTC, qui a été programmée pour le 3 janvier, sera présidée par un juge fédéral. Certaines sources ont laissé entendre que la FTC pourrait avoir du mal à convaincre le juge que l’acquisition présente des problèmes importants.

Microsoft et Sony ont été engagés dans un différend important, les deux sociétés adoptant des positions extrêmes sur diverses questions. Microsoft a accusé Sony de bloquer la sortie des jeux Xbox, ce qui a suscité l’inquiétude des joueurs. À l’inverse, Sony a exprimé ses inquiétudes concernant la franchise Call of Duty, affirmant qu’aucune autre franchise ne serait en mesure de la concurrencer si elle devenait une exclusivité Xbox.

L’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft a été approuvée par les autorités réglementaires du Royaume-Uni et de plusieurs autres pays, dont le Chili. Toutefois, l’opération a été bloquée par la Commission fédérale du commerce (FTC) aux États-Unis.

La décision du juge fédéral dans le procès à venir entre Microsoft et la FTC pourrait avoir un impact sur le développement futur de l’acquisition. Si le juge se range du côté de la FTC, Microsoft pourrait devoir faire des concessions afin de poursuivre l’opération.

Bernie Sanders a salué la décision de la Commission fédérale du commerce (FTC) des États-Unis de bloquer l’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft. Bernie Sanders estime qu’un petit nombre de grandes entreprises ont trop de contrôle sur la production mondiale et qu’empêcher Microsoft de s’étendre davantage dans le secteur des jeux serait une évolution positive.

Microsoft n’est pas d’accord avec cette évaluation. On ne sait pas encore comment le juge désigné dans le cadre du procès à venir entre Microsoft et la FTC verra la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité