Technologies

Comment puis-je savoir si mon téléphone est certifié par Google ?

Les décisions de Google de faire fonctionner ses applications Google Messages et Google Duo uniquement avec des appareils certifiés, en a plus d’un qui cherche la « liste » des smartphones qui ont cette approbation Google.

Récemment, la société a pris des décisions à cet égard avec ses applications.

Comment puis-je savoir si mon téléphone est certifié par Google ?

La réalité est que cette « liste » n’existe pas et que l’utilisateur doit faire sa propre exploration dans les paramètres de Google Play.

Voici un guide étape par étape pour savoir si votre appareil est certifié par Google.

Le blog de Google l’explique :

  • Ouvrez l’application Google Play Store
  • Appuyez sur Menu et ensuite sur Paramètres.
  • Sous « Certification Play Protect », vous verrez si l’appareil possède la certification correspondante.

Que faire si votre appareil n’est pas certifié Play Protect ?

Si votre appareil n’est pas certifié Play Protect, cela signifie que Google ne dispose pas d’un enregistrement des résultats de vos tests de compatibilité avec Android.

Veuillez noter ce qui suit :

  • Les appareils non certifiés Play Protect peuvent ne pas être sûrs.
  • Les appareils non certifiés Play Protect peuvent ne pas recevoir les mises à jour du système et des applications Android.
  • Les applications Google qui sont incluses sur des appareils non certifiés Play Protect ne sont pas correctement autorisées et peuvent avoir été contrefaites.
  • Les applications et les fonctionnalités des appareils sans certification Play Protect peuvent ne pas fonctionner correctement.

Les données d’un appareil non certifié Play Protect peuvent ne pas être sauvegardées de manière sécurisée.

Que faire si votre appareil n’est pas certifié Play Protect.

Si votre appareil n’est pas certifié Play Protect, nous vous recommandons de contacter le fabricant. Demandez un appareil qui a été testé et qui est certifié Play Protect.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité