Technologies

Le titre de World Green Car of the Year 2016 a été décerné à la Mirai de Toyota

Que cela soit avec la Prius ou la Mirai, Toyota fait de gros efforts pour proposer des voitures de plus en plus respectueuses de l’environnement. Les efforts du constructeur japonais ont été récompensés à l’occasion du Salon automobile de New York.

La Mirai et la Prius se sont en effet retrouvées sélectionnées parmi les huit nouveautés en compétition pour le titre de World Green Car of the Year 2016 (Voiture Verte Mondiale de l’Année 2016). Un jury, de 73 journalistes en provenance de 23 pays, a ensuite désigné les deux véhicules de Toyota pour figurer parmi les trois finalistes. Au final, c’est la Mirai qui a reçu la consécration suprême.

« En tant que leader reconnu de la technologie hybride, c’est pour nous un réel honneur de recevoir une distinction d’une telle importance. C’est une véritable reconnaissance des efforts menés de longue date par Toyota en faveur de la pile à combustible, une solution de mobilité convaincante, sûre et pertinente qui montre la voie vers l’écovoiture ultime », a réagi Karl Schlicht, le Vice-Président Ventes & Marketing de Toyota Motor Europe.

Avec la Mirai, Toyota met en avant l’hydrogène, un carburant qui ne produit que de la vapeur d’eau comme émission. Commercialisée au Japon et aux États-Unis, elle est désormais aussi proposée en Europe. Le constructeur la propose à la vente ou à la location longue durée au Royaume-Uni, en Allemagne et au Danemark depuis septembre 2015, et prochainement en Belgique, aux Pays-Bas, en Norvège et en Suède. Par la suite, elle sera bien évidemment proposée dans d’autres pas.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité