Technologie

Très haut débit : feu vert pour sept réseaux d’initiative publique

Depuis le lancement du plan France très haut débit, les projets de 17 réseaux d’initiative publique ont déjà été lancés. Manuel Valls vient de donner son accord de principe au financement de 7 nouveaux projets.

Alors que le plan France très haut débit ambitionne une couverture en très haut débit intégrale pour l’ensemble de la France d’ici à 2022, les initiatives se multiplient pour que cet objectif soit atteint.

C’est dans ce cadre que 17 réseaux d’initiative publique (RIP), couvrant 21 départements, bénéficient déjà d’un accord de financement de la part de l’État. À ces projets existants, 7 nouveaux réseaux d’initiative publique viennent de recevoir un feu vert de principe de Manuel Valls, le Premier ministre.

C’est ainsi que les projets de l’Alsace, la Bretagne, l’Eure, la Haute-Saône, la Manche, le Tarn-et-Garonne et le Val-de-Marne pourront voir le jour grâce à un investissement de plus de 7 milliards d’euros sur les 5 prochaines années.

Il faut préciser que 56 dossiers, représentant 68 départements, ont actuellement été soumis en vue de bénéficier d’un soutien financier de l’État dans le cadre du Programme des investissements d’avenir du Commissariat général à l’investissement.

Si cet article a captivé votre intérêt, vous trouverez certainement les prochains tout aussi passionnants. Assurez-vous de ne rien manquer en vous abonnant à linformatique.org sur Google News. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page