Technologie

Une fusée expérimentale s’écrase en Russie

C’est par une source anonyme que l’on apprend qu’une fusée expérimentale s’est écrasée à 900 km au nord de Moscou – Russie, à quelques kilomètres du cosmodrome de Plessetsk.

C’est ce mercredi 22 avril, dans la région d’Arkhanguelsk située à 900 km au nord de Moscou, qu’une fusée expérimentale russe s’est écrasée. Cette information a été confirmée par une source anonyme.

Par ce biais, on sait que c’est une entreprise militaro-industrielle russe qui menait des tests. Il s’agirait d’une fusée expérimentale à propulsion solide. L’engin pesant 9,6 tonnes aurait dévié de sa trajectoire quelques secondes après son lancement avant de s’écraser à 7 km du cosmodrome de Plessetsk, dans une zone inhabitée.

« L’accident ne présente aucune menace pour les habitants ni pour l’environnement. La fusée ne contenait pas de substances ou de matériaux dangereux », a indiqué un porte-parole du Centre national de gestion des crises.

En raison du secret qui entoure ce lancement, on ne sait pas s’il s’agit d’un module spatial ou d’un missile balistique.

Alors que les lanceurs spatiaux russes montrent quelques signes de faiblesses depuis plusieurs mois, Vladimir Poutine a lancé un vaste programme de modernisation et de développement spatial. Il est possible que ce lancement en fasse partie.

Si cet article a captivé votre intérêt, vous trouverez certainement les prochains tout aussi passionnants. Assurez-vous de ne rien manquer en vous abonnant à linformatique.org sur Google News. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page