Technologies

WhatsApp Web permet de modifier les photos avec des autocollants

Les personnes qui utilisent l’application de messagerie depuis un ordinateur pourront couper, faire pivoter et ajouter des emojis ou du texte aux images qu’elles partagent.

Sur les téléphones mobiles, la possibilité d'ajouter des autocollants aux photos n'est toujours pas disponible.
La possibilité d’ajouter des autocollants aux photos n’est pas encore autorisée sur les téléphones mobiles.

Whatsapp Web vous permet d’éditer les photos que vous envoyez à vos contacts : vous pouvez les modifier, ajouter des emojis, du texte, des dessins, les recadrer ou les faire pivoter. La même chose qui, auparavant, ne pouvait se faire qu’à partir du téléphone portable.

Parmi les options d’édition d’une image figurent les emojis, les zones de texte, les dessins manuels et l’option de recadrage. Il vous suffit de le sélectionner en cliquant sur l’option que vous souhaitez ajouter et de le placer à l’endroit et à la taille souhaités. La même chose que depuis le téléphone portable. Dans le cas de l’outil de recadrage, il vous suffit de sélectionner la zone de la photo que vous souhaitez envoyer.

Il existe une option supplémentaire, qui n’est pas disponible dans l’outil d’édition de la version mobile, qui vous permet de choisir parmi les mêmes autocollants que vous avez enregistrés sur votre téléphone portable et d’en placer autant que vous voulez sur l’image. Si elles sont animées, elles peuvent également être incorporées mais, comme il s’agit d’images statiques, elles ne bougeront pas.

L’outil offre également, comme sur les téléphones mobiles, des boutons « annuler » et « refaire », au cas où l’on n’aimerait pas l’apparence d’un élément et que l’on veuille revenir en arrière ou, au contraire, que l’on veuille récupérer quelque chose que l’on a précédemment annulé.

WhatsApp Web allows you to edit photos with the help of autocollants: how does it work?

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité