Technologies

Wikipédia vs. Wiki-PR : le financement des articles au cœur d’une bisbille

Le mois dernier, la fondation Wikimédia avait annoncé avoir identifié des articles au contenu inapproprié. Aujourd’hui, la fondation et Wiki-PR sont en bisbille à ce sujet.

Les conditions d’utilisation du site Wikipédia sont claires, et la fondation Wikimédia compte bien les faire respecter.

Après avoir annoncé, le mois dernier, que des articles au contenu inapproprié avaient été identifiés, la fondation est passée à la riposte.

C’est ainsi que Wikimédia a envoyé une lettre de mise en demeure au cabinet américain Wiki-PR pour que celui-ci arrête de financer des articles au sujet d’organisations et de produits. La fondation annonce également avoir bloqué quelque 300 comptes utilisateurs liés à ce cabinet de relations publiques.

Alors que son business consiste à proposer aux sociétés un service d’optimisation et de visibilité au sein de l’encyclopédie, Wiki-PR n’est bien évidement pas du même avis que Wikimédia, d’où la bisbille actuelle entre les deux protagonistes.

La situation simple claire, avec d’un côté la fondation qui ne compte conclure aucun compromis et de l’autre Wiki-PR qui tente d’éviter un envenime de la situation tout en essayant de sauver son activité.

Alors qu’un dépôt de plainte ou un dépôt de bilan sont dans la balance de cette bisbille, que va-t-il advenir ?

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité