Une adolescente diffuse son suicide en direct sur Periscope

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Periscope, il s’agit d’une appli qui permet de diffuser des vidéos en direct sur internet. On s’attend bien évidemment à ce que les événements diffusés soient à connotation positive, comme un anniversaire, un concert, une conférence ou autres. Malheureusement, le service peut aussi servir à diffuser des drames, c’est ce qui s’est passé mardi à Evry, en Essonne.

C’est en effet en diffusant son geste en direct sur Periscope qu’une jeune femme de 19 ans s’est suicidée vers 16h30 en se jetant sous les roues du RER C. La vidéo en question a été visionnée par des centaines de personnes.

Peu avant son geste, elle conseille « aux gens mineurs de ne pas regarder ». Elle indique aussi que son intention est de « ne pas vouloir faire le buzz ». En fait, elle explique son geste en déclarant qu’elle a été récemment violée, elle cite même le nom de son violeur présumé. Elle déclare aussi : « Ce qui va être dit, ça va aller. Ce qui va se passer risque d’être très choquant […] Je suis arrivée au stade où je n’ai plus rien qui me donne envie… »

Arrivés sur place, les secours n’ont pu que constater le décès de la jeune femme. Le procureur de la République d’Evry indique que la victime aurait adressé un SMS « à l’un de ses proches » quelques minutes avant de passer à l’acte.

Alors que les vidéos choquantes sont rapidement retirées des réseaux sociaux, le problème de Periscope est que les images sont diffusées en direct. Un tel filtrage n’est donc pas possible.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWWDC 2016 : enfin une application de domotique dédiée pour HomeKit ?
Article suivantLa valse des rumeurs au sujet du futur iPhone 7

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here