Amazon : de la boutique virtuelle au magasin physique

Amazon, le géant de l’e-commerce va passer à une nouvelle étape en ouvrant son premier magasin physique. Amazon va ouvrir son premier magasin physique à New York

C’est à New York, entre la 6e et la 5e avenue, qu’Amazon doit ouvrir sa première boutique physique avant la fin de l’année. En décidant d’ouvrir un magasin physique, le géant de l’e-commerce semble vouloir expérimenter une nouvelle approche.

Cette ouverture pose bien évidemment la question de savoir s’il s’agit s’un simple test ou d’une offensive à plus large échelle.

Selon le Wall Street Journal ce magasin sera à la fois un mini-entrepôt et une surface d’exposition pour ses appareils électroniques, que cela soit les tablettes Kindle, le smartphone Fire Phone ou le décodeur TV Fire TV. Cette boutique permettra aussi aux acheteurs de retirer des produits commandés à la dernière minute en ligne, et bien évidemment de rapporter les appareils qui ne conviennent pas ou qui sont en panne.

Alors que le modèle économique d’Amazon de base sur l’absence des coûts engendrés par une distribution traditionnelle, cette ouverture pose de nombreuses questions, notamment au niveau de la rentabilité, car avec un magasin physique, les coûts des loyers, des salaires des vendeurs et la gestion d’un réseau de magasins vont se poser.

Alors qu’Amazon s’est déjà lancé dans la vente de tablettes et de liseuses par le biais de distributeurs automatiques, cette démarche a certainement correspondu à une idée bien précise. La question est juste de savoir laquelle ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFree : ce sera sans Android, ni Netflix
Article suivantWhatsApp ne devrait pas changer de modèle économique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here