Technologie

Facebook va faire évoluer Safety Check après les attentats de Paris

Le système d’annonce Safety Check de Facebook a été critiqué lors des attentats de Paris. Il va évoluer pour mieux répondre aux attentes.

En cas de crise majeure, comme les attentats de Paris, l’outil Safety Check de Facebook est très pratique, car il permet d’avertir très rapidement ses amis. Malgré son utilité certaine, l’outil est au centre de critique.

En effet, pourquoi Safety Check a été activé pour les attentats de Paris en non pas la veille, à Beyrouth, dans le cas d’un autre attentat qui a fait 43 morts ? Le débat sur cette forme de discrimination a alimenté les réseaux sociaux, notamment dans les pays arabes. Mais la polémique est tout de même arrivée jusqu’à Mark Zuckerberg.

Dès samedi, le fondateur et PDG de Facebook a répondu aux critiques sur son blog. « Beaucoup de personnes se demandent légitimement pourquoi nous avons activé Sécurit Check pour Paris et pas pour Beyrouth ou d’autres endroits. Jusqu’à hier, notre politique était de n’activer cet outil que pour le contrôle de la sécurité lors de catastrophes naturelles. Nous avons changé cela et prévoyons d’activer le contrôle de sécurité pour toutes les catastrophes humaines à partir de maintenant ».

Les prochains attentats de Beyrouth et ailleurs auront aussi droit au Safety Check

Bien que personne ne souhaite qu’un attentat se produise où que ce soit, à l’avenir, selon les dires de Mark Zuckerberg, l’outil Safety Check devrait être systématiquement activé. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour tout le monde, car l’outil pourra permettre aux familles d’être rapidement informées.

Que pensez-vous de Safety Check ?

Tags

Articles similaires

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.