iPhone 6 : une semaine d’autonomie grâce à une batterie à hydrogène !

Une semaine d’autonomie serait le rêve pour un propriétaire d’iPhone 6. C’est possible grâce à une batterie à hydrogène.

L’iPhone 6 est plein de qualités, mais souffre d’un gros défaut, comme bon nombre d’autres smartphones : son autonomie. Bien souvent, il ne tient pas une journée d’utilisation, ce qui implique bien évidemment une recharge.

La société britannique Intelligent Energy a peut-être trouvé une solution pour remédier à ce problème. Elle a d’ailleurs conçu un prototype d’iPhone 6 qui possède une semaine d’autonomie : le rêve !

L’astuce ? C’est d’avoir modifié un iPhone 6 pour lui adjoindre une pile à hydrogène. La prouesse est de taille vu que les ingénieurs d’Intelligent Energy ont réussi à ajouter leur pile dans le smartphone tout en conservant la batterie lithium standard. Il est d’ailleurs bon de préciser que la pile à hydrogène n’a besoin que de quelques millimètres carrés.

Par contre, pour évacuer la vapeur d’eau dégagée lors de la combustion de l’hydrogène, ils ont dû ajouter plusieurs fentes d’aération au capot du téléphone.

Bien qu’Apple se soit refusé à tout commentaire au sujet du prototype d’Intelligent Energy, The Telegraph affirme que la marque à la pomme s’intéresserait d’ores et déjà à l’idée.

Il est d’ailleurs bon de préciser que l’entreprise britannique a inséré un dispositif similaire dans un MacBook Air, et qu’elle propose déjà des batteries externes à l’hydrogène qui sont commercialisées dans les Apple Stores britanniques.

Bien que le prototype de cet iPhone 6 fonctionnant avec une batterie à hydrogène soit fonctionnel, il ne s’agit bien que d’un prototype. Mark Lawson-Statham, le directeur financier d’Intelligent Energy déclare d’ailleurs qu’« il faudra encore quelques années » avant de pouvoir intégrer une telle pile intégrée dès le stade de la fabrication industrielle des smartphones.

iphone-6

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOhlala : le principe d’Uber appliqué à la prostitution
Article suivantCortana pour Android : seulement aux États-Unis pour le moment

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here