Est-ce que Twitter va fermer ? La rumeur crée le buzz

Est-ce que Twitter va fermer ? Cette rumeur a fait office de buzz avec de très nombreuses réactions. L’entreprise s’est en tout cas empressée de démentir l’information.

Cela fait maintenant de nombreux trimestres que Twitter est à la peine avec des résultats qui peinent à décoller, un déficit qui ne cesse de perdurer. C’est d’autant plus vrai que le nombre d’utilisateurs stagne et que son rival Facebook se porte comme un charme. Il est donc normal que certaines rumeurs circulent au sujet de l’avenir du service de microblogging. C’est exactement ce qu’il vient de se passer.

Une rumeur a commencé à circuler au sujet d’une fermeture de l’entreprise l’année prochaine. Rapidement, l’information est devenue un buzz avec de très nombreuses réactions.

À l’image de Twitter qui s’est empressé d’affirmer que cette rumeur n’avait aucun fondement, qu’aucun plan ne prévoit la fermeture de son service, certains commentaires étaient très sérieux autour du hashtag #SaveTwitter.

Pour faire part de leur sentiment, certains utilisateurs n’ont rien trouvé de mieux que de publier des images ou des extraits de vidéo montrant le chaos, la misère, la confusion, le désespoir… D’autres l’étaient un peu moins.

De nombreux tweets pour se moquer de la réaction des utilisateurs

Cette rumeur a suscité de nombreuses réactions, mais surtout de nombreux commentaires sur les commentaires faits par certains. C’est par exemple le cas de @ChocMilkSheikh qui a écrit : « Les gens qui croient que Twitter fermera en 2017 sont les mêmes que les gens qui pensaient que la fin du monde aurait lieu en 2012 ».

Certaines personnes ont même ironisé sur le fait qu’il faudrait avoir de réelles interactions sociales au cas où Twitter fermerait. « Si Twitter ferme, nous allons tous devoir vraiment faire quelque chose de nos vies », a par exemple publié @ColleensAnatomy.

Ces réactions démontrent que de nombreux utilisateurs ne veulent pas voir disparaitre Twitter. Elles démontrent aussi la dépendance de certaines personnes au service, une dépendance addictive qualifiée de dangereuse par certains spécialistes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEn deux jours, AdBlock Plus bloque à nouveau les publicités sur Facebook
Article suivantDes zones de non-jeu apparaissent dans Pokémon Go
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here