Technologies

1 faille exploitée et 18 autres failles critiques colmatées, Flash fini mal l’année

L’année 2015 a été marquée par les nombreuses failles détectées et corrigées dans Flash, mais aussi le désengagement des entreprises de la solution d’Adobe. La fin de l’année a d’ailleurs été marquée par un nouveau correctif qui colmate 19 failles critiques, dont une déjà exploitée.

Apple ne veut pas de Flash, Facebook et YouTube sont en train de s’en débarrasser, l’année 2015 a été marquée par le désengagement des entreprises de la solution d’Adobe. Pour expliquer cela, il ne faut pas oublier de dire que l’année écoulée a vu passer beaucoup trop de failles critiques dans le lecteur, certainement la goutte qui a fait déborder le vase.

L’année 2015 s’est d’ailleurs très mal finie pour Flash. Après la publication d’un correctif, il y a à peine quelques semaines, qui corrigeait 77 failles, un nouveau bulletin de mise à jour a été publié pour annoncer la version 20.0.0.267 qui corrige 19 failles critiques cette fois. Pire, l’une des failles en question est déjà « activement » exploitée. Que vous soyez sous Windows, OS X ou Linux, il est donc nécessaire d’installer au plus vite cette mise à jour qui colmate ces failles.

Alors que l’année 2016 débute, on peut sérieusement se poser la question si la nouvelle année ne va pas marquer la fin de Flash. La position d’Apple, Facebook, YouTube et les autres ne va pas changer au sujet du lecteur d’Adobe, ce qui va précipiter les choses. Avant que tout soit basculé vers d’autres solutions, notamment le HTML5, il faudra certainement encore un peu de temps. Mais une chose est sûre : le compte à rebours a commencé.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité