Technologie

Android : une fragmentation cauchemardesque pour les développeurs

Alors que seulement 4 000 machines différentes faisaient tourner de l’Android en 2012, elles sont 18 796 cette année, un véritable cauchemar pour les développeurs.

En seulement deux ans, le nombre de terminaux Android différents en circulation dans le monde a plus que quadruplé, passant de 4 000 machines en 2012 à 18 796 appareils différents aujourd’hui.

Issus du dernier rapport d’OpenSignal, ces chiffres soulignent surtout le casse-tête représenté par ces appareils pour les développeurs, car ils représentent autant de configurations différentes.

Hormis l’éclatement du nombre d’appareils, Android souffre également d’une grosse fragmentation au niveau des versions du système d’exploitation déployé avec 20,9% des machines qui sont équipées d’Android 4.4 Kit Kat, 25,5%, sous Android 4.1 Jelly Bean, 19,8% sous Android 4.2 Jelly Bean, sans oublier les 10,6% d’Android 4.0 Ice Cream Sandwich ou les 13,6% d’Android 2.3 Gingerbread.

Comparativement, la fragmentation d’iOS est nettement plus simple avec 91% des machines qui sont équipées de la version 7.

Fragmentation : près de 19 000 terminaux Android différents
Fragmentation : près de 19 000 terminaux Android différents

Si cet article a captivé votre intérêt, vous trouverez certainement les prochains tout aussi passionnants. Assurez-vous de ne rien manquer en vous abonnant à linformatique.org sur Google News. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page