Sciences

L’arme nucléaire pourrait être la clé pour arrêter une météorite se dirigeant vers la Terre

Viser une météorite avec un tel missile nécessiterait plusieurs mois d’étude pour l’amener à prendre une direction opposée.

Une arme nucléaire pourrait être la clé pour empêcher un météore de frapper la Terre.

Patrick King, physicien à l’Université du Maryland (USA), a eu l’idée de faire exploser une météorite en train d’entrer en collision avec la Terre. En termes scientifiques, la perturbation est utilisée pour faire référence à ce que serait un bombardement de force d’un astéroïde, tandis que la déviation consiste à subir un impact.

La NASA lance donc la mission DART (Double Asteroid Redirection Test) en novembre pour frapper les météores qui vont avoir un petit impact sur les astéroïdes, afin qu’ils ne dévient pas de leur orbite. Le problème, c’est que la déviation n’est pas assez forte, car elle ne pourrait frapper une météorite que légèrement.

Pour les arrêter, il faudrait beaucoup de temps de préparation pour pouvoir lancer l’intercepteur à temps pour dévier la météorite dans une autre direction. Cela peut sembler incroyable, mais M. King a étudié le cas inverse, car il serait possible d’adapter un missile nucléaire pour qu’il puisse voler dans les airs.

Il a déclaré à Science Alert que « le gros problème avec la perturbation des météorites est que vous avez besoin d’un modèle qui calcule les orbites de tous les fragments. C’est beaucoup plus compliqué que de calculer une simple déviation. Cependant, nous devons faire ces calculs et évaluer le défi si nous voulons considérer la perturbation comme une stratégie possible ».

Pour tester les connaissances, les calculs de King ont été effectués avec une ogive d’une mégatonne contre une météorite de 100 mètres de large qui a une certaine probabilité de frapper la Terre, en tenant compte du fait qu’ils ont été effectués six mois à l’avance. Ils ont ensuite utilisé le logiciel « Spheral » pour déterminer où les fragments avaient atterri. Espérons qu’une telle idée puisse nous sauver d’éventuels météores se dirigeant vers notre planète.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité