Technologie

Oui au WiFi dans les TGV, mais qui paiera ?

L’intention d’Axelle Lemaire est que le WiFi soit installé dans les TGV. Le problème de la SNCF est de savoir qui va payer. SNCF : le wi-fi n'est pas prêt d'être mis en place dans les TGV

Est-ce que le WiFi sera un jour disponible dans le TGV ? La réponse est oui si on considère qu’Axelle Lemaire, la secrétaire d’État au numérique, tente de faire avancer les choses pour que cette technologie arrive dans les trains français. La réponse sera par contre non si on se fie à la SNCF qui a laissé tomber cette idée pour une histoire de gros sous.

Pour la SNCF, le constat est simple. Il faut compter 350 000 euros pour équiper une rame TGV en WiFi, et le parc ferroviaire français compte 450 rames, soit près de 160 millions d’euros. À cela, il faut ajouter que les voyageurs, selon une étude, ne sont pas prêts à vouloir passer à la caisse pour pouvoir surfer lorsqu’ils voyagent en train.

De fait, le WiFi dans les TGV s’apparente pour le moment à la quadrature du cercle, d’autant plus que la Cour des comptes fait pression sur la SNCF pour au sujet de la baisse de rentabilité du TGV. Au final, la réponse risque donc bien d’être non.

Si cet article a captivé votre intérêt, vous trouverez certainement les prochains tout aussi passionnants. Assurez-vous de ne rien manquer en vous abonnant à linformatique.org sur Google News. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page