Économie

Batterie du Galaxy Note 7 : grosses conséquences financières pour Samsung

Le coût de rappel des Galaxy Note 7 va coûter cher à Samsung. En plus de cela, ce problème de fabrication lui coûte plusieurs milliards en raison de la perte de confiance des investisseurs.

Parce que la batterie du tout nouveau Galaxy Note 7 explose, Samsung se retrouve sous le feu du projecteur. Alors que son intention était que tout le monde parle des qualités de son nouveau smartphone, c’est son défaut explosif qui fait l’actualité des médias.

Ce problème va coûter cher, très cher, à Samsung. Le rappel de tous les appareils déjà vendu dans le monde entier, plusieurs millions d’appareils, est ainsi évalué à 1 milliard de dollars. À cela, il faut ajouter la perte de confiance des investisseurs.

L’épisode des Galaxy Note 7 explosifs a ainsi fait passer la valeur de l’action Samsung de 252 dollars le 23 août dernier, elle est passée à 219 dollars ce lundi 12 septembre. Même si le titre semble reprendre un peu de poil de la bête ce mardi, il n’en demeure pas moins que cette dégringolade a fait perdre 25 milliards de dollars de valorisation boursière au groupe sud-coréen.

Cette perte de valorisation est surtout la preuve que la transparence de Samsung au sujet de cette défaillance n’a pas suffi à rassurer les investisseurs ni l’ambitieux programme de rappel mis en place. Au final, au lieu de véhiculer une image de perfection profitable à la marque, le Galaxy Note 7 est en train de faire tout le contraire.

Un espoir nommé Galaxy S8

Galaxy Note 7 : Samsung perd 25 milliards de dollars en bourse
Alors que des compagnies aériennes ont édicté des directives pour interdire le Galaxy Note 7 à bord des avions, il y a vraiment peu de chance que les acheteurs se bousculent au portillon lorsqu’il sera remis en vente. C’est pour cette raison que l’espoir de Samsung est de tourner au plus vite la page du Galaxy Note 7.

Pour cela, toutes les attentes du groupe sont désormais placées dans le futur Galaxy S8 attendu pour le début de l’année prochaine. Pour son futur fleuron censé redresser la barre, il est d’ores et déjà certain que les contrôles de qualité de ce smartphone seront nettement plus drastiques que ceux actuellement mis en place pour éviter qu’un tel problème de fabrication puisse se reproduire.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité