Technologies

Brevets VirnetX : 302,4 millions de dollars d’amende pour Apple !

Un tribunal vient de condamner Apple à payer 302,4 millions de dollars pour la violation de brevets appartenant à VirnetX. La firme de Cupertino compte bien faire appel de cette décision.

Lorsqu’on parle de guerre des brevets, on pense souvent à la guerre que se livrent Apple et Samsung avec des condamnations financières énormes. Pourtant, la firme de Cupertino est au cœur d’une autre bataille en étant la cible de plaintes déposées par VirnetX.

En 2012, Apple avait en effet été condamné à payer 368,2 millions de dollars à VirnetX pour des brevets violés concernant les fonctions VPN, iMessage et FaceTime. Heureusement que, pour la marque à la pomme, un tribunal était revenu sur cette condamnation par la suite. Rebelote quelques années plus tard avec une condamnation de 625,6 millions de dollars. Là encore un tribunal était revenu sur cette décision en l’annulant pour cause de références répétées à l’affaire précédente qui pouvaient avoir induit en erreur les jurés.

La bataille entre VirnetX et Apple n’est pas pour autant finie vu qu’un tribunal vient de condamner à nouveau la firme de Cupertino à une amende de 302,4 millions de dollars. Comme les fois précédentes, la marque à la pomme ne compte pas se laisser faire. Elle va bien évidemment faire appel de cette décision avec l’espoir que ce jugement soit annulé.

Pour rappel, VirnetX est une société qui détient un catalogue de brevets qui ne sont pas utilisés. Ils sont juste monnayés. Pour défendre ses droits, elle a pour habitude d’attaquer en justice les entreprises qui utilisent ses brevets sans payer de redevance, comme c’est le cas d’Apple à ses yeux. Tout comme la bataille sans fin que se livrent Apple et Samsung, cette bataille entre Apple et VirnetX va certainement s’éterniser encore longtemps.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité