Technologies

De la réalité virtuelle signée Apple en 2016 ?

Est-ce qu’Apple travaille sur la réalité virtuelle ? A priori, rien ne l’indique. Pourtant, la marque à la pomme semble mijoter quelque chose dans ce domaine.

Apple travaille sur beaucoup de choses : iOS, OS X, iPhone, iPad, MacBook, Apple Watch, iPod Touch … A priori, rien n’indique que la firme de Cupertino travaillerait sur de la réalité virtuelle ou augmentée. En fait, c’est l’image que nous donne la marque à la pomme. Car en coulisse, il se mijote des choses.

C’est l’analyste Daniel Ives qui vient de mettre en évidence l’intérêt d’Apple pour la réalité virtuelle. Il cite par exemple le rachat de FaceShift, une start-up qui a développé une technologie qui projette les réactions humaines sur des personnages virtuels, ou Metaio, une entreprise spécialisée dans la réalité augmentée, sans oublier PrimeSense qui était impliquée dans le développement du Kinect de Microsoft. À cela, il ajoute plusieurs rumeurs concernant une équipe de développement dédiée à la réalité virtuelle.

Preuve qu’Apple travaille réellement sur la réalité virtuelle, plusieurs brevets ont déjà été déposés. Il s’agit de brevets qui concernent la réalité virtuelle, mais aussi la réalité augmentée.

De tout cela, la seule chose qui semble certaine, c’est qu’Apple travaille sur « quelque chose ». Malheureusement, pour le moment, il est impossible de dire plus précisément de quoi il s’agit. Va-t-il s’agir d’un casque ? De lunettes ? D’autre chose ? Pour l’heure, il semble prématuré de spéculer sur ce que cela sera. Une chose semble néanmoins certaine : cela pourrait arriver en 2016… ou plus tard.

Un schéma issu d'un des brevets d'Apple.
Un schéma issu d’un des brevets d’Apple.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité