Sciences

Découverte de deux planètes comparables à la Terre

Des scientifiques ont annoncé la découverte de Kepler 438b et 442b, deux planètes presque identiques à la Terre.

Ce sont des chercheurs du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics qui ont annoncé la découverte de deux planètes lointaines qui semblent être d’excellentes candidates pour offrir des conditions propices à la vie. Elles sont situées à près de 500 années-lumière de la Terre, dans la constellation de la Lyre.

Détectées par la sonde américaine Kepler, ces deux planètes ont respectivement été baptisées Kepler 438b et 442b. La première possède un diamètre 12% supérieur à celui de la Terre, a 70% de chances d’être rocheuse et reçoit 30% de lumière de plus que notre planète. La seconde est un peu plus grosse, reçoit moins de lumière, mais possède plus de chance d’être habitable avec de l’eau liquide.

Les chercheurs indiquent également que Kepler 438b fait le tour d’une naine orange, une étoile qui émet moins de lumière que notre Soleil, en 35 jours alors que Kepler 442b met 112 jours.

Ils précisent aussi que le système comprend six autres planètes, à priori inhabitables, et que Kepler 438b est à jour la planète la plus semblable à la Terre jamais détectée.

Il est bon de souligner que les astronomes sont pour le moment incapable de directement observer de telles planètes, ce qui signifie qu’ils ne savent par exemple pas si elles disposent d’une atmosphère protectrice. Pour répondre à ces questions, il faudra attendre le lancement du successeur d’Hubble, le James Webb Space Telescope, prévu en 2018.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité