Sciences

Une étude suggère que la surface de Mars a été façonnée par l’eau débordant de ses cratères

Depuis que la science a un accès visuel à la surface de Mars, elle a constaté un fait indéniable concernant la planète rouge : à un certain moment de son histoire, elle a eu de l’eau. Les traces visibles à l’œil nu sont les preuves les plus solides dont disposent les astronomes.

Selon une nouvelle étude, l'eau jaillissant des cratères de Mars a sculpté la surface de la planète.

Les lacs de cratère de la planète rouge auraient façonné la structure de ses sédiments.

Cependant, une chose qu’ils n’ont pas encore pu déterminer est la quantité. Y avait-il de grands océans ? de petits lacs ? quelques rivières ? Toutes les options ont été envisagées et l’abondance est le point de rencontre de toutes les théories. Et à partir du moment où ils ont étudié leurs sols en profondeur, ces théories ont augmenté leur degré de crédibilité.

La plus récente, publiée le 29 septembre dans la célèbre revue scientifique Nature, concerne une équipe de chercheurs de l’université du Texas à Austin. L’université du Texas à Austin indique sur son site web que « les inondations massives provenant des lacs de cratères débordants ont joué un rôle énorme dans le façonnement de la surface martienne ».

Ils expliquent que les eaux qui ont débordé des cratères ont pu creuser des gouffres profonds qui ont déplacé de grandes quantités de sédiments. De plus, contrairement à la Terre, où ce processus se produit lentement, sur le sol martien, cela se serait produit en quelques semaines.

Inondations massives

« Si l’on pense à la façon dont les sédiments se déplacent dans le paysage de l’ancienne Mars, l’inondation des lacunes des lacs était un processus vraiment important à l’échelle mondiale. Et c’est un résultat un peu surprenant car on a longtemps pensé qu’il s’agissait d’anomalies uniques », a déclaré l’auteur principal, Tim Goudge, professeur adjoint à l’école de géosciences de l’UT Jackson.

L’étude de l’institut américain indique que les lacs à l’intérieur des cratères étaient monnaie courante sur Mars il y a des milliards d’années. À cette époque, selon les données trouvées dans la recherche, l’eau liquide était abondante sur la planète rouge. À cette époque, un cratère pouvait contenir la même quantité d’eau qu’une petite mer.

Cependant, à certains moments, l’eau a dépassé la capacité de résistance du cratère et a brisé une partie des bords du cratère. Cela a donc créé une véritable catastrophe naturelle à la surface de Mars avec des inondations massives. Ces événements, indiquent-ils, auraient été responsables du creusement des vallées connues de notre voisin planétaire.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité