Technologies

Google I/O : Android à la conquête de tous les marchés

En annonçant des versions d’Android pour les montres, les voitures et la télévision, Google compte certainement que son système d’exploitation conquiert tous les marchés.

Comme l’a clairement dit Sundar Pichai, vice-président de Google, lors de la keynote inaugurale de la conférence des développeurs I/O, « Nous avons commencé à étendre notre plateforme au-delà du mobile ». Concrètement, Google compte proposer Android pour tout ce qui est connectable.

Hormis l’inamovible Android pour les smartphones et tablettes, Google compte donc sur Android Wear pour étendre son écosystème vers les vêtements connectés, à commencer par les montres. Alors que les Gear Live de Samsung, G de LG et Moto 360 de Motorola ont été présentés, ces objets vont prochainement nous envahir.

En présentant Android Auto, Google dévoile son système d’exploitation destinée aux voitures connectées, un système qui permettra de faire cohabiter les fonctionnalités du tableau de bord avec celles des smartphones.

Pour rebondir sur l’échec de Google TV et aller plus loin que son Chromecast, Google a également dévoilé son Android TV, une nouvelle solution bien évidemment compatible avec un smartphone sous Android ou une montre sous Android Wear.

Plus que la simple présentation de l’écosystème logiciel, Google a également profité de sa keynote pour annoncer le lancement à l’automne d’un téléphone multifonction à bas coûts pour les pays émergents, un moyen de capter un gigantesque marché encore très peu exploité par ses concurrents.

De fait, le résumé de la keynote de Google serait que la firme de Mountain View compte partir à la conquête de tous les marchés.

Android arrive en force sur les montres, voitures et télés
Android arrive en force sur les montres, voitures et télés

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité