Economie

Inde : Apple baisse aussi le prix des iPhone 6s et 6s Plus

Apple a décidé d’adopter une stratégie agressive en Inde. Après avoir déjà baissé le prix de l’iPhone 5s, c’est le prix des récents iPhone 6s et 6s Plus qui vient d’être revu à la baisse.

Au même titre que la Chine, l’Inde représente un immense marché, un marché qui intéresse particulièrement Apple. C’est dans le but de le conquérir que la marque à la pomme a adopté une stratégie très agressive. Le but ? Concurrencer les autres marques pour séduire une nouvelle clientèle, surtout réussir à les fidéliser.

La première étape de la stratégie d’Apple a été de baisser le prix de l’iPhone 5s pour le rendre plus compétitif. La seconde phase est de baisser le prix des récents iPhone 6s et 6s Plus. Casser les prix est bien évidemment un manque à gagner pour la firme de Cupertino. Mais sur le long terme, elle compte bien faire du profit.

La force du marché indien est qu’il compte énormément de personnes, donc autant d’acheteurs potentiels. De plus, comme il s’agit d’un pays émergent, une grande partie de la population n’est pas encore équipée. C’est donc le moment idéal pour les séduire, pour les appâter. Le seul bémol est que le pouvoir d’achat n’y est pas aussi élevé qu’ailleurs, d’où la nécessité de faire des efforts sur les prix de vente.

Sur l’iPhone 5s, l’effort est conséquent vu que son prix a été baissé de 50% de sa valeur. La réduction pour les iPhone 6s et 6s Plus est moins importante, elle est de l’ordre de 16%. Si des prix si agressifs vont certainement booster les ventes, qu’en sera-t-il le jour où ils remonteront à leurs valeurs initiales ? Il faudra espérer, pour le succès de la stratégie d’Apple, que les poissons auront été bien ferrés.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité